Sélectionner une page

ÎLE DE BATZ….

On est en Octobre… et il fait chaud sur Paris…. tout à coup le pinceau dérive en souvenir d’île… le phare en éveil, et le bonheur senti et devenu part intégrante du présent qui se perpétue à l’infini….